L’arabe dialectal passe à l’écrit. Quelques remarques sur le Maroc