Différences individuelles, rotation mentale et complexité des stimuli