L'originalité de la violence en Sardaigne est dans la coexistence d'un pole rural (vol de bétail, vendetta et enlèvements suivis de rancons) et d'un pole politique plus moderne, qui vient culminer à la fin des années 70 avec le terrorisme des Brigades Rouges. Deux versants qui ne sont pas justifiables de la meme interprétation. La crise d'une société bloquée qui se replier sur soi-meme qui refuse l'appareil institutionnel de l'Etat. pour les acteurs de la violence politique le refus de l'Etat est porteur de la contestation de sa légitimité à l'exercice du monopole de la violence. Fondé sur une interrogation directe des acteurs, ce travail à la capacité d'évoquer une présence vécue

La violence en Sardaigne .La parole et le fusil contre l'Etat

ESU, AIDE
1992

Abstract

L'originalité de la violence en Sardaigne est dans la coexistence d'un pole rural (vol de bétail, vendetta et enlèvements suivis de rancons) et d'un pole politique plus moderne, qui vient culminer à la fin des années 70 avec le terrorisme des Brigades Rouges. Deux versants qui ne sont pas justifiables de la meme interprétation. La crise d'une société bloquée qui se replier sur soi-meme qui refuse l'appareil institutionnel de l'Etat. pour les acteurs de la violence politique le refus de l'Etat est porteur de la contestation de sa légitimité à l'exercice du monopole de la violence. Fondé sur une interrogation directe des acteurs, ce travail à la capacité d'évoquer une présence vécue
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11584/11826
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact