Les tours de défense côtière du sud de la Sardaigne. Techniques de construction et problématiques de conservation

GIANNATTASIO, CATERINA
2016

9782708410053
La contribution examine les tours de défense situées sur les côtes autour de la ville de Cagliari, Sardaigne. Elles ont été bâties en prévalence entre la fin du XVIème et le début du XVIIème siècle, c’est-à-dire à l’époque de la domination espagnole, et, en quelques cas sporadiques, pendant le XVIIIème siècle. Cette typologie, représentative du patrimoine architectural méditerranéen, s’est révélée un moyen de grande efficacité pour l’étude des techniques de construction adoptées dans ce domaine géographique pendant la période en question. En fait, ces bâtiments, bien documentés dans les sources d’archive, qui définissent ponctuellement leur date de réalisation, résultent généralement abandonnés, et donc ils gardent leur conformation originaire. En outre, ces tours, ayant perdu leur rôle fonctionnel, ont été abandonnées: par conséquent, leurs structures n’ont pas été objet de transformations pendant les années, et donc elles ont gardés leur morphologie originaire, très utile pour une exacte compréhension des techniques constructives traditionnelles. En plus, à cause de leur état de ruine et du phénomène d’érosion éolique, leurs murs ont perdu presque toujours leur couche d’enduit, et donc leur conformation est bien visible, en facilitant, par conséquent, l’interprétation des modalités opérationnelles utilisées. Dans cette étude, les investigations menées sur les bâtiments se basent sur l’utilisation d’une méthode importée de l’archéologie médiévale, déjà appliquée avec succès en Italie depuis une vingtaine d’années, sur des édifices modernes. Cette méthode se fonde sur l’échantillonnage et la classification des types de murs, complétés par le relèvement architectural, métrique, et photographique des matériaux de constructions, avec l’annotation morphologique et dimensionnelle des œuvres en pierre et à travers l’analyse des plâtres, en mettant en relief leurs attributs distinctifs. Pour cela on a défini des séries chronologiques effectuées sur la base d’observations concernant les aspects géo-lithologiques, métrologiques, de finition, de composition des appareils de mur et des plâtres. L’échantillonnage a été effectué à l’aide de fiches de catalogue exprès rédigées, incluant toutes les données enregistrées, relatives à la typologie des tours, aux méthodes de construction, aux éléments en pierre et aux plâtres. Ceci a permis de déterminer et de mettre en avant les particularités constructives mise en œuvre dans l’élévation des murs, avec référence à la période en question. D’ailleurs, le choix d’investiguer ces épisodes datés naît de la conviction qu’ils peuvent constituer un point de référence pour la reconnaissance et la définition chronologique, sans quoi difficiles à effectuer, d’autres bâtiments contemporains, comme, par exemple, ceux soi-disant ‘mineurs’, qui caractérisent habituellement les centres-villes, lesquels sont souvent oubliés ou démolis pour le manque d’identification. Finalement, ce parcours cognitif est très avantageux, en permettant de déterminer des critères opérationnels appropriés, respectueux des spécificités structurelles et matérielles de chaque construction observée, et rapportés à leur état réel de dégradation, au fin de garantir leur maintien, ainsi que de déterminer des fonctions possibles, utiles pour la société contemporaine et nécessaires pour conjurer leur progressive destruction pour abandon.
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
101_N3979_5_087-GIANNATTASIO_979-992_1e.pdf

Solo gestori archivio

Descrizione: Articolo principale
Dimensione 3.09 MB
Formato Adobe PDF
3.09 MB Adobe PDF   Visualizza/Apri   Richiedi una copia

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11584/203948
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact