Fabienne Bercegol, Chateaubriand : une poétique de la tentation