De la définition à l’équivalence. Quelques pistes pour l’avenir