Sur une caractérisation de la sphère S^{2n+1} en termes de géométrie riemannienne de contact